samedi 10 septembre 2011

architectures de cartes postales : site du mois !

Voici que votre blog est nommé "site du mois" dans la page des ressources de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, Palais de Chaillot.
C'est une responsabilité et un honneur.
Alors la bienvenue à tous ceux qui arriveront ici par ce portail pour la première fois !
Merci Monsieur Perreaudin.

à l'est, allez vers l'est : 4

Toujours à Nancy et sans aucun doute l'une des plus étonnantes constructions de cette ville :
le Musée de l'Histoire du Fer par messieurs J. André, M. Prouvé et Cl. Prouvé, architectes.
Malheureusement fermé lors de notre visite, nous avons pu tout de même apprécier par l'extérieur le travail constructif du bâtiment et son originalité.
Un peu à l'écart de la ville il mérite très largement le détour et le parc qui le borde est aussi superbe. Nous y avons effectué le parcours sportif et depuis j'ai des abdos en béton brut !
Voici ce que nous en dit le guide de Monsieur Amouroux et quelques images faites sur place.







Regardez comme les poutres métalliques traversent littéralement le mur rideau de la façade !



à l'est, allez vers l'est : 3

Autour de Nancy et de la famille Prouvé.
Ici nous ne ferons pas référence à des cartes postales puisque simplement soit ma collection n'est pas approvisionnée soit on n'en trouve pas sur place !
Pourtant Nancy comporte de biens belles architectures modernes et contemporaines mais aussi un héritage Art Nouveau bien connu aujourd'hui.
J'ai aimé Nancy qui a su faire des collages et construire quelques très remarquables bâtiments en son centre.
Je vais m'appuyer une nouvelle fois sur notre guide vénéré pour vous parler de cette architecture.
On commence :

L'église Saint François d'Assise de Vandœuvre-lès-Nancy.
C'est un cas bien particulier car cette église superbe de Henri Prouvé architecte est simplement menacée d'être transformée en... centre commercial !
Si on peut et doit admettre la transformation d'un lieu de culte en une autre utilisation, on ne peut que s'inquiéter de l'avenir de celui-ci déjà totalement défiguré par les panneaux publicitaires posés dessus sans doute pour amener quelques menues monnaies au sein de la paroisse.
Je ne connais pas assez le dossier pour être juge mais si l'église accepte ce genre de chose comment l'architecture peut-elle l'accepter ?
Comment ne pas avoir peur et même être certain, que ce bâtiment magnifique et si représentatif de son époque ne sera pas totalement abîmé par une telle transformation. Cette église perdue au milieu d'une zone commerciale sait rester digne et offrir là un vrai lieu de paix et de beauté plastique.
Oui donnons une chance à cette église de vivre une autre destinée, mais NON ne la laissons pas aux mains aveugles des marchands de bidules, de trucs, de machins quelconques.
Quel manque d'imagination notre pays traverse-t-il pour que, ainsi, on abandonne notre patrimoine qui est pourtant l'une des ressources les plus puissantes de notre pays ? Je suis écœuré et même surtout j'ai honte.
Cette église n'appartient pas qu'à une paroisse, elle appartient par sa dignité et la beauté de son architecture (expression d'une pensée) à tout le monde. Elle doit donc rester dans son entité, son accessibilité au public. Sauvons l'église Saint François d'Assise de Vandœuvre-lès-Nancy parce que l'église c'est nous ! (c'est un athée qui vous le dit)






video



Autre question patrimoniale avec la transformation du tri postal. Autre architecture des Prouvé, cette fois c'est Claude Prouvé.
Nous avions vu ici comment un combat s'était engagé pour le sauvetage de ce tri postal. Combat gagné puisque le bâtiment trouvera un nouveau départ après des transformations par Monsieur Badani architecte. Merci à Natacha Delannoy pour ses informations.
Le bâtiment est donc en déconstruction avant sa réhabilitation.
Voyez :


Autour du tri postal on trouve aussi ce très beau Palais des Congrès qui serait l'œuvre de Monsieur André architecte dont nous verrons plus loin le Musée du Fer. La façade de métal est percée de très belles ouvertures bien dessinées et l'ensemble est accolé à un immeuble magnifique. Quel ensemble ! N'oubliez pas d'aller voir l'incroyable escalier à l'intérieur. Il semble que le Palais des Congrès ira rejoindre le tri postal et l'avenir de ce lieu est donc incertain... Soyons, soyez vigilants !





Le guide d'architecture de Monsieur Amouroux nous fait lever la tête sur l'immeuble Joffre Saint Thiebault de... Henri Prouvé. C'est un bel ensemble là aussi bien caractéristique. Voyez mes images et lisez le petit article de Monsieur Amouroux.






Pêle-mêle quelques lieux et objets intéressants toujours à Nancy.
Pour Dominique Magdelaine la très belle brasserie l'Excelsior, pour vous tous, des constructions brutales des années 70 que nous aimons, des décors sur des boutiques, bref tout ce qui fait qu'une ville est un mélange habile et délicieux de ruptures et de contrastes.
L'Excelsior :


En face, le très international Park Inn Hotel :

son pignon :

Seventies, je vous dis !

Qui aurait des informations sur ce magasin de Nancy si beau ?
Est-il menacé ?



à l'est, allez vers l'est : 2



L'Eau-vive est un motel dessiné par Monsieur Haüsermann en 1967, année magnifique.
D'abord vu dans le guide, il y a quelque temps j'avais appris que ce motel existait toujours, qu'il venait d'être restauré et rouvert au public.
C'était tentant...
Dormir et donc vivre un peu dans cette vision poétique de l'architecture était possible.
Je ne regrette pas le voyage tant le lieu est absolument unique en France.
Quelle merveille !
Allez-y vite !
Vous serez accueilli très chaleureusement par Joël et Laurence qui vous conteront leur travail remarquable de sauvetage du lieu, comment ils ont repris l'ensemble menacé par des promoteurs. La restauration est parfaite et la décoration est ludique et joyeuse mêlant le design des années soixante et soixante dix avec des sculptures drolatiques et inventives.
Prenez bien le temps de regarder ce rassemblement de coquillages géants et admirez les détails des portes en résine, des courbes généreuses.
Vous dormirez dans un gazouillis de ruisseau, prendrez votre petit déjeuner en surplomb en regardant ce morceau de paysage invraisemblable et utopique.
Les murs sont couverts de documents d'époque et une exposition de peinture.
Nous avons fait là, dans ce séjour trop court un des plus beaux moments de nos voyages d'architecture. Et en plus... vous pouvez acheter des cartes postales qui servent à soutenir l'association de défense du lieu !
Alors vite, partez vers Raon l'étape et l'Eau-Vive !
Pour manger vous pourrez aller au restaurant " Le bouche à Oreille " dans Raon même.
Merci également à Julien Donada dont le travail sur Haüsermann m'a également conforté dans ce désir de faire la route.
Je vous propose quelques-unes des cartes postales mais je limite pour préserver la diffusion de l'association. Je vous propose quelques images prises sur place. Pour la carte postale d'époque vous pouvez aller là.

Mes images :
quand le bio-design des automobiles rejoint celui de l'architecture...

Les bulles, je préfère "coquilles":




Détail de la porte :


Les cartes postales disponibles sur place, photos et droits d'image de Joël Morel :



Si vous voulez vous y rendre :

à l'est, allez vers l'est : 1

Je reviens d'un périple court mais dense dans l'est de la France que je connaissais mal finalement à part pour des raisons militaires anciennes et peu... glorieuses.
Pourtant la région comporte quelques rares beautés et même oui, quelques chefs-d'œuvre vus sur ce blog en cartes postales.
Une nouvelle fois il faut parler de ce moment incroyable où la récurrence d'une image d'architecture rejoint la réalité d'une présence.
Ce moment de la découverte qui dure une fraction de seconde, ce moment de la reconnaissance est toujours incroyable et jubilatoire. Parfois il entraîne des étonnements d'échelle (c'est plus grand, c'est plus petit) des étonnements d'environnements ou, et c'est triste, tout simplement soudain la compréhension que l'objet n'existe plus !
Mais cette fois les objets architecturaux sont bien là et même pour certains, j'ai dormi dedans !
Alors comme il y a beaucoup de choses et beaucoup d'images, je vous propose de voir les images actuelles avec un retour sur un article déjà posté car sinon cela risque d'être un rien indigeste.
Je rappelle aussi que c'est avec le guide de Monsieur Amouroux que ces bâtiments furent découverts, visés et visités.
Commençons....

La chapelle de Saint Rouin est un petit chef-d'œuvre et je pèse mes mots. Tout est à l'unisson pour faire de ce lieu un endroit que vous devez visiter.
L'environnement, la qualité architecturale, la puissance décorative de Monsieur Székely et les vitraux superbes. Le lieu était ouvert. Une chance donc !
Voici quelques images.

Inscription dans le site remarquable :



l'arbre comme un pilier possible :


beauté du béton et de ses incisions :


La porte ouverte vers l'extérieur et le bénitier, tous dessins de Monsieur Székely :