lundi 27 août 2007

la Rafale de Reims est une croix rouge



Quelle belle journée !
Voici enfin qu’entre dans ma collection une carte postale représentant le centre commercial “la Rafale” de Reims.
Pour moi c’était un chef-d’Œuvre.
Aujourd’hui détruit parce qu’on le sait bien, l’architecture est coupable, j’ai eu la chance de découvrir ce bâtiment avant sa démolition. Nous visitions l’un des supermarchés de Claude Parent à Reims Tinqueux et en suivant notre guide vénéré nous avions, Claude et moi, été totalement abasourdis par cette construction qui était un chef-d'œuvre brutaliste français. Sorte de pont entre deux quartiers au-dessus de la route, il abritait des commerces et des services.
J’ai pu faire une belle campagne de prises de vues stéréoscopiques en plusieurs voyages dont certains avec Claude et d’autres avec Alan Aubry qui est un très bon photographe.
Nous avons mitraillé autant que possible ce bâtiment avant que la politique urbaine fasse place nette et détruise cette merveille.
Je recherche tous documents, témoignages concernant ce bâtiment. Il est d’un architecte français nommé Weil aidé semble-t-il par Messieurs Damery et Vetter.
Lors de cette journée à Reims nous avons également visité un château d’eau de ce trio.
L’amphithéâtre des facultés de lettres que l’on peut encore voir avant qu’à nouveau la bêtise ne s’exerce est une construction de Messieurs Dubard, Gaillarbois et Clauzier.
Allez le voir il est superbe.
Le supermarché de Claude Parent est lui défiguré.
C’est la France...
La carte postale est une édition la Cigogne expédiée en 1986. Sur le détail on peut donc voir les piliers puissants de “la Rafale” et la faculté au fond.

1 commentaire:

Alan Aubry a dit…

David a raison sur un point, je suis effectivement un très grand photographe !!! ;)